Sourate Sad · سورة ص

Sad · N°38 · 88 versets

Lire par page

بسم الله الرحمن الرحيم
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

38 ; 1

Sad. Par le Coran, au renom glorieux (dikr)2 !

38 ; 2

Ceux qui ont mécru sont plutôt dans l'orgueil et le schisme !

38 ; 3

Que de générations avant eux avons-Nous fait périr, qui ont crié, hélas, quand il n'était plus temps d'échapper ?

38 ; 4

Et ils (les Mecquois) s'étonnèrent qu'un avertisseur parmi eux leur soit venu, et les infidèles disent : « C'est un magicien et un grand menteur,

38 ; 5

Réduira-t-il les divinités à un Seul Dieu ? Voilà une chose vraiment étonnante. »

38 ; 6

Et leurs notables partirent en disant : « Allez-vous en, et restez constants à vos dieux : c'est là vraiment une chose souhaitable.

38 ; 7

Nous n'avons pas entendu cela dans la dernière religion (le Christianisme) ; ce n'est en vérité que pure invention !

38 ; 8

Quoi ! C'est sur lui, parmi nous, qu'on aurait fait descendre le Rappel [le Coran] ? » Plutôt ils sont dans le doute au sujet de Mon message. Ou plutôt ils n'ont pas encore goûté à Mon châtiment !

38 ; 9

Ou bien détiennent-ils les trésors de la miséricorde de ton Seigneur, le Puissant, le Dispensateur par excellence.

38 ; 10

Ou bien ont-ils le royaume des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux ? Eh bien, qu'ils y montent par n'importe quel moyen !

38 ; 11

Une armée de coalisés qui, ici-même, sera mise en déroute !

38 ; 12

Avant eux, le peuple de Nuh (Noé), les 'Ad et Fir'awn (Pharaon) l'homme aux pals3 (ou aux Pyramides),

38 ; 13

et les Thamud, le peuple de Lut (Loth), et les gens d'Al-Aykah4, (ont tous démenti leurs Messagers). Voilà les coalisés.

38 ; 14

Il n'en est aucun qui n'ait traité les Messagers de menteurs. Et bien, Ma punition s'est avérée contre eux !

38 ; 15

Ceux-ci5 n'attendant qu'un seul Cri, sans répétition.

38 ; 16

Et ils disent : « Seigneur, hâte-nous notre part avant le jour des Comptes »6.

38 ; 17

Endure ce qu'ils disent ; et rappelle-toi Dawud (David), Notre serviteur, doué de force [dans l'adoration] et plein de repentir [à Allah].

38 ; 18

Nous soumîmes les montagnes à glorifier Allah, soir et matin, en sa compagnie,

38 ; 19

de même que les oiseaux assemblés en masse, tous ne faisant qu'obéir à lui [Allah].

38 ; 20

Et Nous renforçâmes son royaume et lui donnâmes la sagesse et la faculté de bien juger7.

38 ; 21

Et t'est-elle parvenue la nouvelle des disputeurs quand ils grimpèrent au mur du sanctuaire8 !

38 ; 22

Quand ils entrèrent auprès de Dawud (David), il en fut effrayé. Ils dirent : « N'aie pas peur ! Nous sommes tous deux en dispute ; l'un de nous a fait du tort à l'autre. Juge donc en toute équité entre nous, ne sois pas injuste et guide-nous vers le chemin droit.

38 ; 23

Celui-ci est mon frère : il a quatre-vingt-dix-neuf brebis, tandis que je n'ai qu'une brebis. Il m'a dit : « Confie-la-moi » et dans la conversation, il a beaucoup fait pression sur moi. »

38 ; 24

Il [Dawud (David)] dit : « Il a été certes injuste envers toi en demandant de joindre ta brebis à ses brebis. » Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs associés, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres - cependant ils sont bien rares -. Et Dawud (David) pensa alors que Nous l'avions mis à l'épreuve. Il demanda donc pardon à son Seigneur et tomba prosterné et se repentit9.

38 ; 25

Nous lui pardonnâmes. Il aura une place proche de Nous et un beau refuge.

38 ; 26

« Ô Dawud (David), Nous avons fait de toi un calife10 sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas la passion : sinon elle t'égarera du sentier d'Allah. » Car ceux qui s'égarent du sentier d'Allah auront un dur châtiment pour avoir oublié le Jour des Comptes.

38 ; 27

Nous n'avons pas créé le ciel et la terre et ce qui existe entre eux en vain. C'est ce que pensent ceux qui ont mécru. Malheur à ceux qui ont mécru pour le feu [qui les attend] !

38 ; 28

Traiterons-Nous ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres comme ceux qui commettent du désordre sur terre ? Ou traiterons-Nous les pieux comme les pervers ?

38 ; 29

[Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu'ils méditent sur ses versets et que les doués d'intelligence réfléchissent !

38 ; 30

Et à Dawud (David) Nous fîmes don de Sulayman (Salomon), - quel bon serviteur ! - Il était plein de repentir.

38 ; 31

Quand un après-midi, on lui présenta de magnifiques chevaux de course,

38 ; 32

il dit : « Oui, je me suis complu à aimer les biens (de ce monde) au point [d'oublier] le rappel de mon Seigneur jusqu'à ce que [le soleil] se soit caché derrière son voile.

38 ; 33

Ramenez-les moi. » Alors il se mit à leur couper les pattes et les cous11.

38 ; 34

Et Nous avions certes éprouvé Sulayman (Salomon) en plaçant sur son siège un corps12. Ensuite, il se repentit.

38 ; 35

Il dit : « Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur. »

38 ; 36

Nous lui assujettîmes alors le vent qui, par son ordre, soufflait modérément partout où il voulait.

38 ; 37

De même que les diables, bâtisseurs et plongeurs de toutes sortes.

38 ; 38

Et d'autres encore, accouplés dans des chaînes.

38 ; 39

« Voilà Notre don ; distribue-le ou retiens-le sans avoir à en rendre compte. »

38 ; 40

Et il a une place rapprochée de Nous et un beau refuge.

38 ; 41

Et rappelle-toi Ayyub (Job), Notre serviteur, lorsqu'il appela son Seigneur : « Le Diable m'a infligé détresse et souffrance. »

38 ; 42

Frappe [la terre] de ton pied : voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire.

38 ; 43

Et Nous lui rendîmes sa famille et la fîmes deux fois plus nombreuse, comme une miséricorde de Notre part et comme un rappel pour les gens doués d'intelligence.

38 ; 44

« Et prends dans ta main un faisceau de brindilles, puis frappe avec cela13. Et ne viole pas ton serment. » Oui, Nous l'avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur ! Sans cesse il se repentait.

38 ; 45

Et rappelle-toi Ibrahim (Abraham), Ishaq (Isaac) et Ya'qub (Jacob), Nos serviteurs puissants14 et clairvoyants.

38 ; 46

Nous avons fait d'eux l'objet d'une distinction particulière : le rappel de l'au-delà.

38 ; 47

Ils sont auprès de Nous, certes, parmi les meilleurs élus.

38 ; 48

Et rappelle-toi Isma'il (Ismaël) et Al Yasa'a (Élisée), et Dhul-Kifl, chacun d'eux parmi les meilleurs.

38 ; 49

Cela est un rappel. C'est aux pieux qu'appartient, en vérité, la meilleure retraite,

38 ; 50

Les Jardins d'Eden, aux portes ouvertes pour eux,

38 ; 51

où, accoudés, ils demanderont des fruits abondants et des boissons.

38 ; 52

Et auprès d'eux seront les belles au regard chaste, toutes du même âge.

38 ; 53

Voilà ce qui vous est promis pour le Jour des Comptes.

38 ; 54

Ce sera Notre attribution inépuisable.

38 ; 55

Voilà ! Alors que les rebelles auront certes la pire retraite,

38 ; 56

L'Enfer où ils brûleront. Et quel affreux lit !

38 ; 57

Voilà ! Qu'ils y goûtent : eau bouillante et eau purulente,

38 ; 58

et d'autres punitions du même genre.

38 ; 59

Voici un groupe qui entre précipitamment en même temps que vous, nulle bienvenue à eux. Ils vont brûler dans le Feu15.

38 ; 60

Ils dirent : « Pas de bienvenue pour vous, plutôt. C'est vous qui avez préparé cela pour nous. » Quel mauvais lieu de séjour !

38 ; 61

Ils dirent : « Seigneur, celui qui nous a préparé cela, ajoute-lui un double châtiment dans le Feu. »

38 ; 62

Et ils dirent : « Pourquoi ne voyons-nous pas des gens que nous comptions parmi les malfaiteurs ?

38 ; 63

Est-ce que nous les avons raillés (à tort) ou échappent-ils à nos regards ? »

38 ; 64

Telles sont en vérité les querelles des gens du Feu.

38 ; 65

Dis : « Je ne suis qu'un avertisseur. Point de divinité à part Allah, l'Unique, le Dominateur Suprême,

38 ; 66

Seigneur des cieux et de la terre et de ce qui existe entre eux, le Puissant, le Grand Pardonneur. »

38 ; 67

Dis : « Ceci (le Coran) est une grande nouvelle,

38 ; 68

mais vous vous en détournez.

38 ; 69

Je n'avais aucune connaissance de la cohorte sublime au moment où elle disputait16.

38 ; 70

Il m'est seulement révélé que je suis un avertisseur clair. »

38 ; 71

Quand ton Seigneur dit aux Anges : « Je vais créer d'argile un être humain.

38 ; 72

Quand Je l'aurai bien formé et lui aurai insufflé de Mon Esprit, jetez-vous devant lui, prosternés. »

38 ; 73

Alors tous les Anges se prosternèrent,

38 ; 74

à l'exception d'Iblîs qui s'enfla d'orgueil et fut du nombre des infidèles.

38 ; 75

(Allah) lui dit : « Ô Iblîs, qui t'a empêché de te prosterner devant ce que J'ai créé de Mes mains ? T'enfles-tu d'orgueil ou te considères-tu parmi les hauts placés ? »

38 ; 76

« Je suis meilleur que lui, dit [Iblîs,] Tu m'as créé de feu et tu l'as créé d'argile. »

38 ; 77

(Allah) dit : « Sors d'ici, te voilà banni ;

38 ; 78

et sur toi sera ma malédiction jusqu'au jour de la Rétribution. »

38 ; 79

« Seigneur, dit [Iblîs], donne-moi donc un délai, jusqu'au jour où ils seront ressuscités. »

38 ; 80

(Allah) dit : « Tu es de ceux à qui un délai est accordé,

38 ; 81

jusqu'au jour de l'Instant bien Connu. »

38 ; 82

« Par Ta puissance ! dit [Satan]. Je les séduirai assurément tous,

38 ; 83

sauf Tes serviteurs élus parmi eux. »

38 ; 84

(Allah) dit : « En vérité, et c'est la vérité que je dis,

38 ; 85

J'emplirai certainement l'Enfer de toi et de tous ceux d'entre eux qui te suivront. »

38 ; 86

Dis : « Pour cela, je ne vous demande aucun salaire ; et je ne suis pas un imposteur.

38 ; 87

Ceci [le Coran] n'est qu'un rappel à l'univers.

38 ; 88

Et certainement vous en aurez des nouvelles bientôt ! »

0:00
0:00

Bismirabbika.com est hébergé et protégé par la société Uxware

uxware