Sourate al-Jinn · سورة الجن

Les Djins · N°72 · 28 versets

Lire par page

بسم الله الرحمن الرحيم
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

72 ; 1

Dis : « Il m'a été révélé2 qu'un groupe de djinns prêtèrent l'oreille, puis dirent : « Nous avons certes entendu une Lecture [le Coran] merveilleuse,

72 ; 2

qui guide vers la droiture. Nous y avons cru, et nous n'associerons jamais personne à notre Seigneur.

72 ; 3

En vérité notre Seigneur - que Sa grandeur soit exaltée - ne S'est donné ni compagne, ni enfant !

72 ; 4

Notre insensé [Iblis] disait des extravagances contre Allah.

72 ; 5

Et nous pensions que ni les humains ni les djinns ne sauraient jamais proférer de mensonge contre Allah.

72 ; 6

Or, il y avait parmi les humains, des mâles qui cherchaient protection auprès des mâles parmi les djinns mais cela ne fit qu'accroître leur détresse.

72 ; 7

Et ils avaient pensé comme vous avez pensé qu'Allah ne ressusciterait jamais personne.

72 ; 8

Nous avions frôlé le ciel et nous l'avions trouvé plein d'une forte garde et de bolides.

72 ; 9

Nous y prenions place pour écouter. Mais quiconque prête l'oreille maintenant, trouve contre lui un bolide aux aguets.

72 ; 10

Nous ne savons pas si on veut du mal aux habitants de la terre ou si leur Seigneur veut les mettre sur le droit chemin.

72 ; 11

Il y a parmi nous des vertueux et [d'autres] qui le sont moins : nous étions divisés en différentes sectes.

72 ; 12

Nous pensions bien que nous ne saurions jamais réduire Allah à l'impuissance sur la terre et que nous ne saurions jamais Le réduire à l'impuissance en nous enfuyant.

72 ; 13

Et lorsque nous avons entendu le guide [le Coran], nous y avons cru, et quiconque croit en son Seigneur ne craint alors ni diminution de récompense ni oppression.

72 ; 14

Il y a parmi nous les Musulmans, et il y en a les injustes [qui ont dévié]. Et ceux qui se sont convertis à l'Islam sont ceux qui ont cherché la droiture.

72 ; 15

Et quant aux injustes, ils formeront le combustible de l'Enfer. » »

72 ; 16

Et s'ils se maintenaient dans la bonne direction, Nous les aurions abreuvés, certes d'une eau abondante,

72 ; 17

afin de les y éprouver. Et quiconque se détourne du rappel de son Seigneur, Il l'achemine vers un châtiment sans cesse croissant.

72 ; 18

Les mosquées sont consacrées à Allah : n'invoquez donc personne avec Allah.

72 ; 19

Et quand le serviteur d'Allah s'est mis debout pour L'invoquer, ils faillirent se ruer en masse sur lui3.

72 ; 20

Dis : « Je n'invoque que mon Seigneur et ne Lui associe personne. »

72 ; 21

Dis : « Je ne possède aucun moyen pour vous faire du mal, ni pour vous mettre sur le chemin droit. »

72 ; 22

Dis : « Vraiment, personne ne saura me protéger contre Allah ; et jamais je ne trouverai de refuge en dehors de Lui.

72 ; 23

[Je ne puis que transmettre] une communication et des messages [émanant] d'Allah. Et quiconque désobéit à Allah et à Son Messager aura le feu de l'Enfer pour y demeurer éternellement. »

72 ; 24

Puis, quand ils verront ce dont on les menaçait, ils sauront lesquels ont les secours les plus faibles et [lesquels] sont les moins nombreux.

72 ; 25

Dis : « Je ne sais pas si ce dont vous êtes menacés est proche, ou bien, si mon Seigneur va lui assigner un délai.

72 ; 26

[C'est Lui] qui connaît le mystère. Il ne dévoile Son mystère à personne,

72 ; 27

sauf à celui qu'Il agrée comme Messager et qu'Il fait précéder et suivre de gardiens vigilants,

72 ; 28

afin qu'Il sache s'ils ont bien transmis les messages de leur Seigneur. Il cerne (de Son savoir) ce qui est avec eux, et dénombre exactement toute chose. »

0:00
0:00

Bismirabbika.com est hébergé et protégé par la société Uxware

uxware