« Quiconque jeûne Ramadân puis le fait suivre par le jeûne de 6 jours de Shawwal, c’est comme s’il avait jeûné toute l’année. »

بسم الله الرحمن الرحيم
الحمد لله رب العالمين
والصلاة والسلام على اشرف المرسلين وعلى اله واصحابه اجمعين
و بعد

As salaamu 'alaykum wa rahmatullah,

Jeûner 6 jours pendant le mois de Shawwal (le mois qui vient immédiatement après Ramadân, celui dans lequel nous sommes), après le jeûne obligatoire de Ramadân est une Sunnah Mustahabbah (fortement conseillée), non Wadjibah (non obligatoire). Il est recommandé aux musulmans de jeûner 6 jours du mois de Shawwal, car cela est gratifié par une immense récompense et un grand mérite.

Celui qui jeûne six jours de Shawwal, après le jeûne du mois de Ramadân, verra inscrire à son actif une récompense équivalente à celle du jeûne d’un an en entier, comme cela a été rapporté dans un hadith authentique du Prophète (sallallahou 'alayhi wa sallam), selon Abu Ayyub (radiya'Llahu 'anh) : « Quiconque jeûne le Ramadân puis le fait suivre par le jeûne de six jours de Shawwal, c’est comme s’il avait jeûné toute l’année. » (Muslim, Abu Dawud, At-Tirmidhi, An-Nassaï et Ibn Majah).

QUELQUES RÈGLES RELATIVES :

♦♦♦
Peut-on jeûner ces 6 jours, si nous n'avons pas encore rattrapé les jours que nous devons du mois de Ramadân ?

C'est le cas notamment des soeurs qui ont des jours à rattraper en raison de leur période mensuelle, pour les personnes qui ont voyagé, etc. La réponse de shaykh Ibn al-'Uthaymine : « Quand une femme doit encore [rattraper] des jours de Ramadân, alors elle ne doit pas jeûner les six jours de Shawwal si ce n’est après avoir rendu ce qu’elle doit [comme jours de jeûne], car le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit : "Quiconque jeûne Ramadân, puis le fait suivre ...", or, celui qui a des jours à rattraper, n'est pas considéré comme ayant jeûné Ramadân. »

♦♦♦
Ces 6 jours doivent être consécutifs, ou peut-on en choisir 6 dans tout le mois ?

D'après les réponses des savants à cette question, il n'est pas obligatoire que ces 6 jours soient consécutifs, toutefois il est recommandé de les jeûner consécutivement, dès le lendemain de la fête (al-3id). C'est un des enseignements que l'on tire de l'expression du Prophète (sallallahou 'alayhi a sallam) : "(...) puis le fait suivre (...)". D'autre part, cela indique l'empressement de vouloir faire le bien qui est incité par les textes [du Coran et de la Sunnah]. Et cela montre également l’énergie qui fait partie de la perfection de l’adorateur. Mais, il n'est pas obligatoire de les commencer immédiatement après la fête, ni même de les jeûner consécutivement.

♦♦♦
Peut-on regrouper les jours de Shawwal avec les jours de Ramadân à rattraper ?

Pour que la question soit plus claire : est-il possible qu'une soeur par exemple ait deux intentions, qu'elle jeûne un seul jour en se disant que c'est d'une part un jour de Ramadân rattrapé, et en même temps, un des 6 jours de Shawwal jeûné. La seule réponse que nous ayons trouvée à cette question est catégorique : NON. Impossible de jeûner un jour obligatoire (le rattrapage de Ramadân) et un jour surrérogatoire (Shawwal) en même temps.

Profitons du rythme que nous avons pris, et engageons-nous dans ces 6 jours de Shawwal, afin de profiter de cette occasion, par la permission d'Allah.

Wa Allahou a'lam.

الحمد لله رب العالمين
والصلاة والسلام على اشرف المرسلين وعلى اله واصحابه اجمعين

Sourate al-Mulk · سورة الملك

La Royauté · N°67 · 30 versets

Lire par page

بسم الله الرحمن الرحيم
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

67 ; 1

Béni soit celui dans la main de qui est la royauté, et Il est Omnipotent.

67 ; 2

Celui qui a créé la mort et la vie afin de vous éprouver (et de savoir) qui de vous est le meilleur en œuvre, et c'est Lui le Puissant, le Pardonneur.

67 ; 3

Celui qui a créé sept cieux superposés sans que tu voies de disproportion en la création du Tout Miséricordieux. Ramène [sur elle] le regard. Y vois-tu une brèche quelconque ?

67 ; 4

Puis, retourne ton regard à deux fois : le regard te reviendra humilié et frustré.

67 ; 5

Nous avons effectivement embelli le ciel le plus proche avec des lampes [des étoiles] dont Nous avons fait des projectiles pour lapider les diables et Nous leur avons préparé le châtiment de la Fournaise.

67 ; 6

Ceux qui ont mécru à leur Seigneur auront le châtiment de l'Enfer. Et quelle mauvaise destination !

67 ; 7

Quand ils y seront jetés, ils lui entendront un gémissement, tandis qu'il bouillonne.

67 ; 8

Peu s'en faut que, de rage, il n'éclate. Toutes les fois qu'un groupe y est jeté, ses gardiens leur demandent : « Quoi ! Ne vous est-il pas venu d'avertisseur ? »

67 ; 9

Ils dirent : « Mais si ! Un avertisseur nous était venu certes, mais nous avons crié au mensonge et avons dit : Allah n'a rien fait descendre : vous n'êtes que dans un grand égarement »2.

67 ; 10

Et ils dirent : « Si nous avions écouté ou raisonné, nous ne serions pas parmi les gens de la Fournaise. »

67 ; 11

Ils ont reconnu leur péché. Que les gens de la Fournaise soient anéantis à jamais.

67 ; 12

Ceux qui redoutent leur Seigneur bien qu'ils ne L'aient jamais vu3 auront un pardon et une grande récompense.

67 ; 13

Que vous cachiez votre parole ou la divulguiez Il connaît bien le contenu des poitrines.

67 ; 14

Ne connaît-Il pas ce qu'Il a créé alors que c'est Lui le Compatissant, le Parfaitement Connaisseur.

67 ; 15

C'est Lui qui vous a soumis la terre : parcourez donc ses grandes étendues. Mangez de ce qu'Il vous fournit. Vers Lui est la Résurrection.

67 ; 16

Êtes-vous à l'abri que Celui qui est au ciel vous enfouisse en la terre ? Et voici qu'elle tremble !

67 ; 17

Ou êtes-vous à l'abri que Celui qui est au ciel envoie contre vous un ouragan de pierres ? Vous saurez ainsi quel fut Mon avertissement.

67 ; 18

En effet, ceux d'avant eux avaient crié au mensonge. Quelle fut alors Ma réprobation !

67 ; 19

N'ont-ils pas vu les oiseaux au-dessus d'eux, déployant et repliant leurs ailes tour à tour ? Seul le Tout Miséricordieux les soutient. Car Il est sur toute chose, Clairvoyant.

67 ; 20

Quel est celui qui constituerait pour vous une armée [capable] de vous secourir, en dehors du Tout Miséricordieux ? En vérité les mécréants sont dans l'illusion complète.

67 ; 21

Ou quel est celui qui vous donnera votre subsistance s'Il s'arrête de fournir Son attribution ? Mais ils persistent dans leur insolence et dans leur répulsion.

67 ; 22

Qui est donc mieux guidé ? Celui qui marche face contre terre ou celui qui marche redressé sur un chemin droit.

67 ; 23

Dis : « C'est Lui qui vous a créés et vous a donné l'ouïe, les yeux et les cœurs. » Mais vous êtes rarement reconnaissants !

67 ; 24

Dis : « C'est Lui qui vous a répandus sur la terre, et c'est vers Lui que vous serez rassemblés. »

67 ; 25

Et ils disent : « À quand cette promesse si vous êtes véridiques ? »

67 ; 26

Dis : « Allah seul [en] a la connaissance. Et moi je ne suis qu'un avertisseur clair. »

67 ; 27

Puis, quand ils verront (le châtiment) de près, les visages de ceux qui ont mécru seront affligés. Et il leur sera dit : « Voilà ce que vous réclamiez. »

67 ; 28

Dis : « Que vous en semble ? Qu'Allah me fasse périr ainsi que ceux qui sont avec moi ou qu'Il nous fasse miséricorde, qui protégera alors les mécréants d'un châtiment douloureux ? »

67 ; 29

Dis : « C'est Lui, le Tout Miséricordieux. Nous croyons en Lui et c'est en Lui que nous plaçons notre confiance. Vous saurez bientôt qui est dans un égarement évident. »

67 ; 30

Dis : « Que vous en semble ? Si votre eau était absorbée au plus profond de la terre, qui donc vous apporterait de l'eau de source ? »4

0:00
0:00